Ma perte de poids grâce au rééquilibrage alimentaire.

Faut-il arrêter les féculents pour maigrir?

Comment suis-je arrivée à ce résultat ?

En vous partageant mon expérience j’ai décidé de casser les idées reçues sur la consommation de féculents et éviter à un maximum de personne de faire la même erreur que moi.

L'arrêt des féculents pour perdre du poids.

Étant plus jeune (et sans diplôme de diététicienne-nutritionniste), j’ai décidé de restreindre mon alimentation dans le but d’atteindre un « idéal » de mon corps. Comme beaucoup de personne, mon premier réflexe a été de supprimer les sucreries (bien) et les féculents (pas bien) de mon alimentation. Et de commencer une activité physique ciblée sur les parties de mon corps que je n’acceptais pas. J’ai bien sûr fait cela sans conseils d’un professionnel de santé !

Les premiers résultats étaient encourageants ! Au départ, l’arrêt des féculents a permis de piocher dans mes réserves et l’arrêt des sucreries m’a permis de ne pas les renflouer. Pourtant, mon poids et mes résultats ont rapidement stagné. Sans féculents, mon alimentation était déséquilibrée. Mon corps, manquant d’énergie, a bloqué le déstockage de mes réserves (masse grasse) pour garder un stock d’énergie. Sans féculents, mes objectifs étaient inatteignables. Mais ça je ne pouvais pas le savoir sans avoir fait les études que j’ai fait aujourd’hui.

C’est une sorte d’instinct de survie. Lorsque le corps manque d’énergie, il stocke le peu qu’il reçoit pour prévenir un nouveau manque. Ce qui vous empêche d’arriver à votre objectif final. Mais surtout, cela met votre corps en difficulté et l’expose à des dangers plus importants : blessures, malaises, manque de vitalité, mauvaise santé…

Comment me suis-je rendue compte de mon erreur ?

Sans féculents, mon alimentation était déséquilibrée.

Après l’obtention de mon diplôme, je suis partie en voyage en Asie pendant 2 mois, j’ai été forcée de changer mes habitudes et de manger des féculents à tous les repas. Je pensais alors reprendre du poids mais, étant en vacances, je ne m’en suis pas préoccupé autant que d’habitude. Finalement il s’est passé l’inverse. Le riz, les nouilles, et tous les autres féculents ont réapporté de l’énergie à mon organisme qui en avait vraiment besoin. Ce nouvel afflux d’énergie, présent  à tous les repas, m’a permis de déstocker les quelques réserves d’énergie qu’il me restait (masse grasse) et de perdre 2kg que je n’ai jamais repris ( et cela en me régalant tous les jours avec de bons plats asiatiques).

En rentrant en France, pour conserver les bénéfices (vitalité, poids, bien être) gagnés en Asie, j’ai gardé ces bonnes habitudes et repris l’activité physique, notamment le fitness.

Sans le chercher, j’ai perdu 2kg de plus et obtenu des résultats sportifs que je n’aurais jamais espéré avant.

Grâce à mon cabinet libéral je peux transmettre à toutes les personnes qui le veulent mon savoir et mon expérience.

Le fait d’être en vacances et de lâcher prise par rapport à mon poids a également aidé à ma perte de poids.

Je souhaite à toutes les personnes de ressentir, comme moi, la satisfaction de se sentir bien dans sa peau tout en mangeant bien et en se faisant plaisir sans restriction.

« Moins je mange, moins je grossis »

Si, juste enlever les féculents de son alimentation suffisait pour perdre du poids, s’il était si facile de maigrir, personne n’aurait de problème de poids. La réalité est plus compliqué que ça, il faut trouver l’équilibre idéal entre « avoir assez d’énergie » et « ne pas en avoir trop et la stocker ».

Là est mon réel travail en tant que Diététicienne-nutritionniste en cabinet libéral : vous permettre de vous sentir bien dans votre peau, vous aider à arriver à vos objectifs, tout en conservant votre santé et votre mental.

J’ai trouvé important de vous partager mon expérience car beaucoup de patients prennent du poids car ils ne mangent pas assez, et beaucoup d’entre eux restent perplexes quand je leur explique ce raisonnement. Je le comprends complètement car j’en suis moi même passée par là. Mais je suis la preuve vivante qu’il faut manger à sa faim pour pouvoir perdre du poids !

Que vous ayez besoin de perdre 5kg ou 20kg, le raisonnement est le même, c’est à vous de juger à quel poids vous vous sentez bien et personne d’autre. Mais cela ne doit pas vous rendre malade. La perte de poids est également très psychologique, si vous ne lâchez pas prise, il sera plus difficile de changer vos habitudes et de perdre du poids.

Attention, rééquilibrer son alimentation peut aussi être simplement pour être en bonne santé sans forcement perdre du poids. Elle peut aussi être mise en place pour prendre du poids pour des personnes complexées par leur minceur ou des sportifs cherchant une prise de masse.